Publié le : 04 novembre 20193 mins de lecture

Nourrir les poissons de bassin n’est pas difficile. Néanmoins, quelques règles sont à respecter. Les types d’aliments à offrir, la fréquence, la conservation des aliments… Bref, les points essentiels seront abordés afin de vous aider si vous êtes novice dans ce domaine.

Les types d’aliments à offrir aux poissons de bassin

En général, on peut catégoriser les poissons de bassin en deux : les poissons de surface et les poissons de fond. Primo, vous devez donc choisir en fonction des espèces présentes dans votre bassin. Les poissons de surface auront besoin d’aliments qui flottent tandis que les poissons de fond auront besoin d’aliments qui coulent. Secundo, veillez à ce que les aliments que vous allez offrir à vos poissons soient naturels. Tertio, introduisez également des plantes aquatiques dans votre bassin, car certaines espèces de poissons de bassin en raffolent.

À parcourir aussi : La nourriture vivante : de nombreux avantages pour les poissons d'aquariums

Nourrir les poissons à quelle fréquence ?

Les poissons ne s’alimentent pas de la même façon toute l’année. Sachez que la saison a un impact sur la fréquence d’alimentation. Pendant la saison chaude (en été), il est conseillé de nourrir les poissons de bassin une fois par jour. À l’automne, vous devez réduire progressivement la fréquence de nourrissage. Un repas par semaine est suffisant. En hiver, vous pouvez arrêter de nourrir vos poissons. Pourquoi ? Lorsque la température de l’eau est en dessous de 10 °C, les poissons entrent en léthargie. Au printemps, vous pouvez commencer à augmenter progressivement la fréquence de nourrissage, car la température de l’eau va atteindre 10 °C. En somme, vous devez retenir que la plupart des poissons de bassin mangent beaucoup pendant la saison chaude.

À parcourir aussi : Canicule ou froid extrême : comment se gèrent les poissons de bassin ?

Qu’en est-il de la conservation des aliments ?

Premièrement, gardez les aliments pour poissons de bassin loin de la lumière. En fait, les rayons ultra-violets détruisent les nutriments. L’air en outre va sécher les flocons ou les granulés. De ce fait, les poissons auront du mal à les ingérer. Les aliments colleront également lorsqu’ils entrent en contact avec de l’humidité.

Ne laissez pas non plus les aliments rester dans le bassin plus de 5 minutes. En passant, cette durée va également vous permettre de définir la quantité idéale d’aliments à offrir aux poissons. Ensuite, vous devez savoir que les restes d’aliments non consommés vont se transformer en algues. Ces derniers vont troubler l’eau du bassin et cela pourrait impacter l’appétit des poissons.

Ce sont donc les points essentiels à connaitre pour nourrir un poisson de bassin.